2 articles ACHETÉS = -15% + Livraison GRATUITE sous 3 à 5 jours seulement !  Imprimé en France 🇫🇷

LE JAPON ET SES ARTS MARTIAUX

Publié par Corentin Vissy le

LE JAPON ET SES ARTS MARTIAUX

 

Les arts de combat ont vu le jour dans beaucoup de pays asiatiques comme la Chine, mais sache que c’est au pays du soleil levant, le Japon, que les arts martiaux que tu aimes tant, sont nés ! Aussi fascinants soient-ils, une certaine confusion reste dans les esprits, mais pas d’inquiétude. Voici ce que tu dois retenir : le Japon a connu une multitude de styles aux influences émergées au fil de différentes époques historiques. Cela a notamment donné naissance à une fusion d’arts martiaux aux styles différents, comme le Krav Maga, non pas originaire du Japon mais d’Israël. Et oui, pour ce qui est des maîtres japonais, ils aiment garder leur tradition.

On comprend maintenant pourquoi la majorité des arts martiaux les plus pratiqués aujourd’hui et les plus efficaces en termes d’auto-défense sont originaires de plusieurs régions japonaises. D’autres pays comme le Brésil, Cuba et la Thaïlande font eux aussi preuve de créativité en la matière : ils ont réussi à créer des versions modernisées de leurs arts martiaux traditionnels, et entre nous, ça en vaut le détour ! C’est d’ailleurs pour cela que la communauté internationale des arts martiaux a une activité si intense, et que la plupart des gens veulent apprendre des maîtres qui enseignent ces arts dans ces régions.

Japon-arts-martiaux

Les arts martiaux japonais restent toujours très prisés, qu’ils soient modernes ou non puisqu’ils regroupent les bases de nouveaux styles d’arts martiaux pratiqués à ce jour.

Tu veux savoir si l’art que tu pratiques en a influencé d’autres ? Tu veux en découvrir davantage sur les principaux styles de combat japonais et leur évolution ?  Tu as encore du mal à distinguer un art martial moderne d’un art martial traditionnel ? Pas de souci, je t’explique tout ici.

École Koryū: arts martiaux traditionnels anciens (avant 1868)

Même si certains styles de combats traditionnels japonais se voient modernisés depuis le XIXème siècle, ils restent très prisés par les locaux et les étrangers. À l’origine, chaque art martial était utilisé à des fins militaires, afin de transformer les élèves en de meilleurs soldats de guerre. Le Kajutsu, par exemple, est un art martial ancien visant à enseigner diverses techniques d’incendie et de démolition. Le Bajutsu, lui, permit aux adeptes de devenir de meilleurs cavaliers et gardiens de chevaux.

  • Le Sumo, ou l’art de lutter

Combat-Sumo

Ah le combat de sumo, le fameux ! Qui de nos jours n’a pas connu un tel combat ? À l’époque, il avait une valeur religieuse, et les jeux de Sumos s’organisaient lors de fêtes de récoltes et étaient sanctionnés par la présence de l'empereur et d'un prêtre shintoïste. Désormais, il est principalement pratiqué dans le cadre de compétitions sportives et reste très populaire auprès de nombreux habitants qui le considèrent comme leur sport national.

  • Le Jujutsu, ou le désarmement subtil

Le Jujutsu que l’on pourrait traduire par « savoir-être » est un autre art martial traditionnel « Koryu » qui repose sur la force indirecte, la grâce et l'équilibre afin de désarmer l'adversaire. La beauté de cet art est que le temps lui a permis d’évoluer vers d’autres styles de combat populaires. L’art du karaté chinois, l’aïkido ou encore le judo s’inspirent fortement du Jujutsu.

  • Le Kenjutsu, ou l’art de manier le sabre

Envie de te battre comme un vrai samouraï ? Ton corps à lui seul ne suffira pas, alors le Kenjutsu est fait pour toi. Cet art martial japonais se pratique avec une épée afin que tu puisses désarmer ton adversaire. En temps de guerre, il était utilisé pour tuer mais depuis que le Japon est en longue période de paix, il est perfectionné en tant qu’art et est utilisé à des fins de développement personnel.

  • Le Battōjutsu et Laijutsu, ou l’art de la coupe

Le Battojutsu t’aidera à perfectionner ton art de dégainer l’épée et le Laijutsu te permettra d’être mentalement présent et de réagir rapidement. Il s’agit de deux techniques exigeantes mais agréables à pratiquer : il te faudra beaucoup de concentration et être soucieux du détail ! Ces deux arts martiaux font partie du Kenjutsu, art ancien prônant des techniques guerrières à l’époque du Japon féodal.

  • Le Naginatajutsu, ou l’art de manier la naginata

Le Naginata-quoi ? Ce mot est difficile à prononcer, je te l’accorde. Mais rassure-toi, tout ce que tu as besoin de retenir c’est que cet art ancestral japonais est pratiqué depuis le Xème siècle.  Ce style de combat est fait pour toi si tu veux savoir comment manier la naginata, plus communément décrite comme hallebarde japonaise. Cette arme s’apparente à un glaive européen ou une lance courbée. Que tu sois un homme ou une femme, sois sûr(e) d’une chose : si les guerriers samouraïs s’en sont inspirés, alors tu peux te lancer.

Japon-sabre-femme

Gendai Budō: École d'arts martiaux modernes (1868 à aujourd’hui)

Les arts martiaux japonais modernes que l’on connaît aujourd’hui, ont vu le jour suite à la restauration de l’ère Meiji, en 1868. La grande différence entre les arts traditionnels anciens et les arts nouveaux est que l’un, était utilisé pendant la guerre, visant à améliorer les compétences existantes du soldat (ex : équitation, natation…); et l’autre, est plus utilisé à visée sportive visant à s’auto-défendre et s’améliorer en tant que personne. Conçu pour te rendre meilleur, le choix n’appart qu’à toi maintenant :

Voici 7 des arts martiaux modernes japonais les plus connus et ce qu'ils représentent :

Le Kendô

Quoi de mieux que le Kendô pour se forger le corps et l’esprit. Moins traditionnel que le Kenjutsu, le Kendô est un art martial pratiqué avec une épée. Ce type de combat était très prisé en temps de guerre, mais désormais, on l’utilise pour trouver une habileté supérieure, de l'équilibre, de la grâce, mais aussi de la complexité dans les mouvements. Sache que chaque entraînement et pratique de Kendô sont supervisé(e)s par la Fédération japonaise de Kendo, mais il existe aussi des événements et des compétitions à l’échelle mondiale.

L’Iaidō

Dans les styles de combat japonais traditionnels, le Iaijutsu est une version plus ciblée du Kenjutsu, qui met davantage l'accent sur la rapidité du geste et l'art de dégainer le sabre. Tout comme le Kendô, l’Iaidō s'est développé comme la version moderne de l’Iaijutsu. Les maîtres de ce style de combat apprécient une forte présence d'esprit, ainsi qu'une maîtrise habile de diverses armes tranchantes (en plus du sabre).

Le Judo

Ce style de combat japonais se pratique à mains nues et repose sur une philosophie entière de développement à la fois personnel mais aussi spirituel. Le nom de cet art martial se traduirait par « la manière douce ». Si tu pratiques cette discipline, ton but principal est alors de maîtriser et/ou immobiliser ton adversaire. De nombreuses compétitions de judo ont lieu chaque année, tant au Japon que dans le monde entier. Le judo est même devenu un sport olympique officiel depuis 1964.

L’Aïkido 

Ce style de combat moderne japonais est fascinant : il allie grâce et efficacité. Ses principes ne sont pas axés sur la rencontre de la force avec la force, mais plutôt sur la fluidité des mouvements et la fusion avec votre adversaire ; le but étant d’utiliser ta propre force contre lui avec un minimum d'effort. Cet art a été développé par un maître d'arts martiaux légendaire, Morihei Ueshiba, qui l'a dérivé du Kenjutsu. Maintenant, on comprend pourquoi on dit « qu'un initié à l'Aïkido se déplace comme un maître de sabre aux mains vides. »

Le Kyūdō

Inspiré de styles de combat traditionnels comme le Yabusame, le Kyudō a évolué en tant qu'art martial spécialisé dans l'utilisation de l'arc. Il intègre de nombreux concepts et des principes issus des diverses influences religieuses et de la philosophie du Japon. Certaines écoles l’enseignent comme un sport (des compétitions locales peuvent être organisées), tandis que d'autres l'enseignent surtout comme une pratique spirituelle très contemplative.

Le Shorinji Kempo

Il s’agit d’un des arts martiaux nippons les plus modernes. Créé en 1947 après la Seconde Guerre mondiale par Dōshin Sō, ce sport d’auto-défense très prisé au Japon combine une approche à la fois offensive et défensive.

Le Karaté

Karate-Hommes

Avec le judo, le karaté est l'un des arts martiaux japonais les plus connus au monde. Bien qu'il existe aussi le karaté chinois de nos jours, cet art est originaire du Japon et son nom peut être traduit par « la voie de la main vide ». Ce style de combat a été développé au début du XXe siècle et rapidement incorporé dans tout le système scolaire japonais, ce qui en fait l'un des arts martiaux les plus populaires du pays. Peu de temps après, la renommée et la popularité du karaté se sont étendues à l'étranger, où il reste encore aujourd'hui parmi les meilleurs arts martiaux.  Dès 2021, c’est aux Jeux de Tokyo que le Karaté devrait faire son apparition comme sport olympique officiel.

Apprentissage des arts martiaux japonais modernes et traditionnels : où et comment?

Le moyen le plus sûr serait de recevoir une formation directe avec un « maître » de ces écoles.

Voici une liste des arts martiaux qui sont encore enseignés ainsi que des endroits où ils sont pratiqués :

Le Sumo est toujours enseigné dans des écoles plus ou moins recluses au Japon, et les possibilités de s'inscrire en tant qu'étranger sont assez minces. Néanmoins, tu peux toujours consulter les listes des compétitions et/ou tournois de lutte sumo qui sont organisées à l’année, peut-être que la chance te sourira.

Le Jujutsu japonais, à ne pas confondre avec le Jujutsu brésilien, est un art martial pratiqué à l’époque d’Edo. Il requiert beaucoup de souplesse et fait appel à de nombreuses techniques. Les Brésiliens figurent parmi les meilleurs combattants du monde en la matière.

Le Judo et l’Aïkido sont deux disciplines ancestrales et dérivées du Jujutsu, très souvent pratiquées dans des pays comme la Thaïlande.

Le Kenjutsu et le Naginatajutsu sont deux disciplines assez difficiles à apprendre de nos jours, à moins d'être un natif japonais et d'être accepté/entraîné par un maître.  Néanmoins, tu as la possibilité d’apprendre une version plus moderne : le Kendô, aux côtés des meilleurs professionnels grâce à des camps d'entraînement spécifiques.

Le Kyūdō, ou l'art d'utiliser un arc est le plus souvent enseigné au Japon mais tu peux toujours trouver des écoles ou centres locaux proposant différentes variantes de la discipline.

Le karaté est l'un des styles de combat japonais les plus populaires dans le monde. Si tu souhaites connaître les meilleures pratiques qui soient, alors n’hésite plus et rends-toi directement en centre d'entraînement pour te former.

Art-martial-japon

 

Top 10 des questions les plus fréquentes sur les arts martiaux japonais


1) Qu'est-ce que le Bushido ?

Le Bushido, qui je le rappelle, n’est pas un art martial en soi, correspond en réalité à l'ensemble des principes et des codes d'honneur qui ont dicté le mode de vie traditionnel des samouraïs. Ce code d'honneur était le code des guerriers du Japon féodal. Ils devaient respecter certaines valeurs telles que la compassion, le courage, l’honneur et la loyauté.

 2) Le Kung Fu est-il originaire du Japon ?

Beaucoup en sont convaincus, et pourtant, je te le confirme : le Kung-Fu est un art martial traditionnel chinois, et non japonais. Ce style de combat a notamment été développé dans les temples Shaolin de la province chinoise du Henan. Sache même que cet art fut créé par un moine indien et les temples Shaolin (qui ont consolidé et adopté la pratique dans toute la Chine) étaient bouddhistes : le Kung Fu a donc fortement été influencé par les principes et valeurs indiennes.

3) Le karaté est-il japonais ou chinois ?

Le Karaté est un art martial qui a été rapidement adopté par les Chinois, donnant naissance à leur propre version du karaté ; mais c’est bel et bien au Japon, et plus précisément dans l’archipel d’Okinawa, que cet art de combattre a été créé. En revanche, et c’est sans doute de là que vient cette confusion quant à son origine, le Karaté a été influencé par le Kung Fu, qui est un art martial chinois. Si tu débutes dans ce sport, sache qu’il n’y a pas de grandes différences entre le Karaté japonais et le Karaté chinois. L’un s’accentuera plus sur le combat et l’autre sur les frappes.

Kung-Fu-Art-Martial

4) Dans quel art martial japonais peut-on utiliser une épée ?

Comme tu as pu le lire dans les questions-réponses précédentes, le Kenjutsu est l’art martial traditionnel japonais qui a recours au sabre. Encore pratiqué dans certaines « Koryu » au Japon, il s’est vu modernisé au fil du temps et est souvent associé au Kendô, qui s’apparente à la version japonaise de l’escrime. Ce sport de compétition à l’échelle internationale propose une approche à la fois technique mais aussi spirituelle, permettant un réel développement de soi.

5) Quelle est la discipline d'art martial la plus populaire au Japon ?

Tout dépend de la personne à qui vous le demander. Répondre à cette question est délicat car à l’heure d’aujourd’hui, aucune étude à grande échelle n’a encore été menée et il n’existe donc pas de référence scientifique sur laquelle nous pouvons nous reposer. Cependant, il semblerait que le Judo tire son épingle du jeu et serait l’art martial le plus populaire du Japon. Je te conseille vivement de te renseigner sur son évolution et ses personnages marquants au fil du temps !

6) Les ninjas ont-ils vraiment existé ?

Non seulement ils existaient, mais les ninjas étaient des éléments clé de la guerre japonaise. Véritables « espions-guerriers », on peut les comparer à nos agents spéciaux des temps modernes occidentaux, ou à des James Bond du Japon (bien sûr, une telle comparaison est triviale, mais cette classe d'assassins était vraiment étonnante).

Ninja-Japon-Arme

7) Qu’est-ce que le Ninjutsu ?

L’efficacité des mouvements dans toute sa splendeur. Pratiqué à l’époque par les ninjas, le Ninjutsu regroupe divers arts, que ce soit des techniques de combat au corps à corps, grâce à des armes traditionnelles japonaises et autres.

8) Quel est le meilleur style de combat japonais pour l'auto-défense ?

Parmi tous les styles de combat japonais, le Jujutsu ne fait aucun doute : il s’agit de l'art martial le plus efficace en termes d’auto-défense. Non seulement tu apprendras des techniques des plus défensives mais on tu seras prêt à affronter tout type de situation que ce soit une attaque surprise ou un combat de rue !

Si globalement, le Krav Maga (technique de combat israélienne), est reconnu comme l’art martial le plus complet et efficace pour apprendre à se défendre ; il n’en demeure pas moins qu’au Japon, c’est le Jujutsu qui est considéré comme le meilleur art martial japonais d’auto-défense, suivi de très près par le Shorinji Kempo.

 9) Peut-on dire que le Kyudo est l’équivalent japonais du tir à l’arc ?

Principalement influencé par le confucianisme, le taoïsme, le shintoïsme et le zen, le Kyudo ou « la voie de l’arc » est un sport très codifié où l’archer est la recherche du « mouvement parfait » grâce à l’équilibre entre son corps et son énergie spirituelle. Et si tu te le demandes : oui, cet art martial requiert une grande patience.

10) Quel art martial est le plus pratiqué par les femmes ?

Aussi impressionnant soit-il, c’est le Naginatajutsu qui remporte un franc succès auprès des femmes ; et ce, depuis le Xème siècle. Et oui, ne jamais sous-estimer une femme qui manie la naginata, tu pourrais être surpris…

 

Tu pratiques un de ces arts martiaux ou tu souhaites t'y mettre sous peu ? Pense bien à t'équiper avec un Kimono Homme ou un Kimono Femme. Tu peux également accompagner ton Kimono d'un superbe Hakama. Tu ressembleras ainsi à un samouraï des temps modernes. Une fois en tenue, plus rien ne pourra t'arrêter !

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.